Eau et électricité : Grogne des consommateurs

Munis des pancartes, banderoles, sifflets et scandant des slogans, les usagers mécontents ont investi hier matin le site sous la supervision de l'Organisation gabonaise des consommateurs (OGC) . Pour exiger une meilleure prestation de l'entreprise, en situation de monopole, ils entendent y camper 72 heures durant.

COUPURES d'eau et d'électricité récurrentes, des robinets asséchés depuis des mois, des quartiers dans Libreville qui manquent d'eau, des clients qui continuent de payer des factures aux montants exorbitants chaque mois. C'est là, le paradoxe que fait vivre la Société d’énergie et d'eau du Gabon (SEEG) à ses clients de Libreville, Akanda et Owendo qui n'ont, malheureusement, aucun autre choix. Une situation de monopole longtemps décriée, sans qu'aucune solution véritable ne soit apportée.

C'est pour fustiger, une fois de plus, cet état de faits que les consommateurs des trois communes précitées ont décidé hier d'observer un sit-in de trois jours devant le siège social de l'entreprise à Libreville. Munis de pancartes, banderoles, sifflets et au moyen de slogans, ils ont investi le site dès 9 heures du matin. “ Nous voulons l'eau ! Comment expliquer qu'en pleine capitale politique, dans un pays comme le nôtre, l'eau n'arrive pas dans les quartiers. Même les hôpitaux manquent d'eau courante. Le CHUL en face de la SEEG, n'a pas d'eau, ce n'est pas normal !”, lance un des manifestants en colère.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.