: La bande à Guy-Roger Nzamba neutralisée

: La bande à Guy-Roger Nzamba neutralisée

CINQ jeunes compatriotes, Guy-Roger Nzamba (rien à voir avec l'ancien international gabonais de football), Prince Abie Emane, Ayi Ngoua David, Mouanda Arius Kévin Eloi et Moutsinga Athanase vont devoir s'expliquer pour des faits de vol en bande organisée

CINQ jeunes compatriotes, Guy-Roger Nzamba (rien à voir avec l'ancien international gabonais de football), Prince Abie Emane, Ayi Ngoua David, Mouanda Arius Kévin Eloi et Moutsinga Athanase vont devoir s'expliquer pour des faits de vol en bande organisée. Les cinq individus sont, en effet, poursuivis pour vol d'ordinateurs et de téléphones portables de plusieurs marques chez un opérateur camerounais, au carrefour Léon-Mba, précisément en face du siège des Anciens combattants.

La Brigade anticriminalité les a mis récemment à la disposition du parquet de Libreville, qui les a, après audition, inculqués pour vol aggravé, avant de les placer sous mandat de dépôt à la prison centrale de Gros-Bouquet.

Les faits remonteraient à la nuit du 7 au 8 octobre courant. Ce jour-là, ces cinq jeunes comptriotes, âgés entre 17 à 21 ans, se seraient introduits par effraction dans le magasin d'un ressortissant camerounais, vendeur d'appareils informatiques et de communication.

Opérant en chaîne, les présumés voleurs auraient ainsi subtilisé et emporté au total, 45 téléphones et 18 ordinateurs portables estimés à plusieurs centaines de milliers de francs.

C'est en arrivant dans son magasin, le matin du 8 octobre, que l'opérateur économique constate les dégâts. La Brigade anticriminalité (Bac) de la Police judiciaire étant située juste à côté, il y dépose une plainte contre X.

A la suite de quoi, les limiers de la Bac diligentent immédiatement une enquête. Et ils ne mettront d'ailleurs p...

Guy-Romuald MABICKA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.