Kévazingo : un bois précieux très prisé en Asie

Kévazingo : un bois précieux très prisé en Asie

Le kévazingo est un bois rare d’Afrique centrale, considéré comme sacré par certaines communautés locales et très apprécié en Asie, notamment pour la réalisation de parquets, escaliers, meubles de luxe.

Le prix d'un m3 de ce bois précieux varie en fonction de sa qualité entre 400 000 et 1,2 million de francs.

Cette ressource n’avait jamais fait l’objet d’une exploitation aussi intensive par le passé, avant que les Asiatiques ne s’y intéressent. D'où des lois très strictes pour contrer le trafic naissant résultant de cette exploitation abusive. Aussi, une "autorisation spéciale pour l’exportation des produits transformés de kévazingo" est-elle requise en juin 2014. L’année d'après, l’exportation de cette ressource précieuse avait été suspendue purement et simplement, avant d'être autorisée de nouveau en 2016, à la condition qu'elle soit transformée en meuble ou autres objets mobiliers au Gabon.

Le gouvernement a ensuite impulsé des mesures plus fortes, interdisant la coupe du kévazingo en mars 2018, tout en autorisant la récupération du bois "saisi ou abandonné".

Cent vingt-cinq (125) – soit 1 500 m3 de bois – des 353 conteneurs de kévazingo, dont la saisie fin février au port d’Owendo avait créé un séisme politique, auraient ainsi été "revalorisés puis vendus au bénéfice de l’État", au prix de 45 milliards de francs.



JNE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.