Franceville / Incendie... : Le feu aux commerces

Une grande partie du marché de Potos, à Franceville (Haut-Ogooué), est partie en fumée, dans la nuit du vendredi 30 septembre au samedi 1er octobre dernier.

D'après les témoignages recueillis, c'est aux environs de 1 heure que l'incendie se serait déclaré. A l'origine, on parle d'un fer à repasser laissé branché par un tailleur dans son atelier. Très rapidement, les flammes se sont propagées aux locaux voisins. Quelques habitants du quartier Potos se sont réveillés et ont tenté de circonscrire l'incendie. Seaux, marmites et autres bassines sont mis à contribution par les commerçants et ces riverains.

Mais les moyens du bord s'avéreront inefficaces. Même les sapeurs-pompiers, arrivés par la suite sur le lieu du sinistre, auront du mal à éteindre le feu. Seuls les magasins situés au rond-point de Potos seront épargnés.

Jusqu'au matin, on pouvait encore apercevoir quelques foyers incandescents à l'intérieur des magasins ravagés. Sur les visages des commerçants sinistrés, la consternation était à son comble. De nombreuses femmes ayant tout perdu dans l'incendie, ne pourront retenir leurs larmes.

Le bilan est lourd: tous les magasins situés à l'intérieur ont été détruits par les flammes. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n'a été signalée. Une enquête a été aussitôt ouverte par la Police d'investigations judiciaires (Pij). (Paru le 3/10/2016)


N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.