Double accident de la circulation sur l'axe Ndjolé-Bifoun : Plus de peur que de mal

Trafic très perturbé sur la route nationale 2. pendant plus de deux jours. Détails...

D'abord à une cinquantaine de kilomètres de Ndjolé, chef-lieu du département de l'Abanga-Bigné. Ensuite, à plusieurs dizaines de kilomètres de Bifoun, toujours dans la province du Moyen-Ogooué.

Dans le premier cas, vers 17 heures, le 29 mars, un porte-char, transportant deux containers chargé de bois divers s'est retrouvé les quatre fers en l'air, en travers de la voie publique. Empêchant toute circulation.

Selon le témoignage d'un conducteur d'un bus de Transport qui suivait le camion, « il montait la colline très lentement. Arrivé au milieu, au lieu de continuer sa route, il s'est mis à reculer. Et, tout d'un coup, le camion s'est renversé...»

Le conducteur du camion accidenté s'en est sorti avec de légères blessures sur le bras droit.

Le lendemain, vers 8 h 30, c'est un véhicule de type RAV4 qui a failli terminer sa course dans un ravin non loin de Ndjolé. Plus de peur que de mal. Le conducteur ses deux garçons et sa fille à bord dudit véhicule sont sortis indemnes.

Selon les explications du conducteur qui rentrait d'une veillée à Libreville vers 4 heures du matin, aurait mal négocié le virage. (Paru le 2-4-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.