BURKINA / POLITIQUE-ANNIVERSAIRE : Comment souffler les bougies ?

Le gouvernement et l'opposition historique du Burkina Faso célèbrent séparément le deuxième anniversaire de la chute du régime de Blaise Compaoré (selon l'AFP).

Le gouvernement a prévu dans son agenda la tenue d' " offices religieux de prière pour la nation ". Ils seront étalés du vendredi au dimanche, avec également des baptêmes de rues et de places à travers tout le pays.

Le célèbre " Boulevard France-Afrique " dont la construction a été financée par l'ex-chef d’État libyen, le colonel Mouammar Khadafi, sera rebaptisé " Boulevard de l'insurrection populaire ".

Le président Roch Marc Christian Kaboré doit faire un discours à la Nation samedi soir, avant une réception au palais présidentiel qui réunira 600 blessés et les familles des victimes de la répression militaire. Une grande marche populaire doit avoir lieu dimanche.

De son côté, la Coalition des forces démocratiques pour un vrai changement, regroupement d'une douzaine de partis soutenant Zéphirin Diabré, le chef de file de l'opposition à la pointe des manifestations anti-Compaoré, a organisé des manifestations différentes. Un forum doit se tenir, samedi, sur l'insurrection. Parmi les invités de marque, le président de la transition Michel Kafando et plusieurs de ses ministres.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.