Santé / Projet de décret de l'Ordre des sages-femmes, : Pour une régularisation de la profession

Réunies, jeudi dernier, les sages-femmes du Gabon ont échangé sur la mise en place d'un ordre national. Lequel devrait contrôler l'accès et les conditions d'exercice à leur métier.

L'association des sages-femmes du Gabon (ASFG), en partenariat avec le ministère de la Santé et le Fonds des Nations- unies pour la population (UNFPA) a organisé, jeudi dernier, à Libreville, un atelier de restitution et de validation de l'Ordre national des sages-femmes. La mise en place dudit organe de régulation, encore en projet, est un ancien plaidoyer de l'ASFG depuis sa création.

En partenariat avec le ministère de la Santé et le Fonds des Nations-unies pour la population (UNFPA), l'Association des sages-femmes du Gabon (ASFG) est donc revenue sur la mise en place d'un organe de régulation.

Au Gabon, seuls existent les ordres des médecins et des pharmaciens. Le plaidoyer des sages-femmes du Gabon devrait donc réguler et sécuriser leur profession. « Il y a des textes qui régissent la profession de sages-femmes. Mais nous n'avons pas de cadre juridique en ce qui concerne cette profession. Cet ordre (...) devrait être bénéfique non seulement pour le ministère de la Santé, mais aussi pour nous les sages-femmes (...).», a fait savoir Olga Mavoungou, présidente de l'ASFG.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.