Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget : Ali Bongo Ondimba invité par François Hollande

Seul chef d'Etat étranger convié, le numéro un gabonais a pris part hier à l'ouverture de la 51e édition de ce salon aéronautique international, en présence de son homologue français, hôte de la manifestation. Il aura ainsi assisté aux démonstrations aériennes. Tout comme il a visité les différents pavillons.

LE président de la République, Ali Bongo Ondimba, a assisté hier à la cérémonie inaugurale du 51e Salon international de l'aéronautique et de l'espace, à Paris-Bourget, en France. Invité de son homologue français, François Hollande, il était au premier rang de la traditionnelle démonstration aérienne, et de la visite des pavillons des géants de l'industrie des transports et de la recherche spatiale. Un tour d'horizon qui s'est inscrit dans le cadre des politiques de développement du Gabon, à travers une coopération en matière de défense et de sécurité régionale, d'études de géo-surveillance, de partenariats satellitaires et spatiales.

Depuis la tribune officielle, dressée pour la circonstance, les chefs d'Etat, ainsi que les dirigeants d'Airbus et de Dassault, ont suivi l'évolution des derniers nés de l'industrie militaire et civile française. Avec une attention particulière portée aux aéronefs qui sont actuellement déployés au Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.



J.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.