PDG : Massavala Maboumba et les siens de retour à la "maison mère"

PDG : Massavala Maboumba et les siens de retour à la "maison mère"

ÇA y est, c'est fait

ÇA y est, c'est fait. Frédéric Massavala Maboumba et ses partisans ont regagné le Parti démocratique gabonais (PDG). Ce retour a été formalisé hier, au siège du PDG, entre le secrétaire général de cette formation politique, Éric Dodo Bounguendza, et l'ancien porte-parole de la Coalition pour la nouvelle République (CNR). En présence, entre autres, des membres du secrétariat exécutif, des secrétaires nationaux du PDG et des responsables du "Groupe Massavala Maboumba pour le renouveau gabonais".

De l'avis de nombreux observateurs, ce retour de l'ancien ministre d'Omar Bongo Ondimba à la "maison mère" suscite pas mal de questions. D’autant plus que le "néocamarade" devrait être amené à militer dans le département de Tsamba-Magotsi, circonscription politique dans laquelle le PDG est incarné par de très fortes personnalités. C'est dire que ses premiers pas devraient être particulièrement scrutés.

Quoi qu'il en soit, pour l'instant, une chose est certaine, les quatre conseillers départementaux élus sous sa bannière à l'issue des élections locales d'octobre 2018 devraient renforcer les rangs du PDG au sein du conseil départemental de Tsamba-Magotsi.

Dans tous les cas, en souhaitant "du fond du cœur", la bienvenue à ses néocamardes "au sein de la grande famille du PDG", Eric Dodo Bounguendza n'a pas manqué de relever le sens de la  "responsabilité nationale" qui y est accolée : servir avec loyauté et fidélité le Distingué camarade président (DCP), Ali Bongo Ondimba, dans l'intérêt supérieur des populations et du développement du Gabon. "C'est de tout cœur que nous vous accueillons au PDG, parti rassembleur. Nous allons travailler main dans la main, afin de soutenir avec loyauté et fidélité le DCP pour l'épanouissement des populations et le développement de notre pays", a-t-il avancé.

De même qu'Eric Dodo Bounguendza, il a loué "l'esprit d'ouverture, de rassemblement, de mutualisation d'efforts et d'intelligences du chef de l'Etat".

Heureux de revenir à la "maison", Frédéric Massavala Maboumba a reconnu qu'il s'était "fourvoyé""L'erreur est humaine. Ce qui est interdit c'est de persévérer dans l'erreur'', a-t-il clamé.



J.KOMBILE MOUSSAVOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.