Institution : Pour un CES "crédible et respecté"

Selon le nouveau président du Conseil économique et social, trois exigences principales guident le mandat qu’il a entamé hier. Le natif de Bitam entend donner une autre image à cette institution .

RENE Ndemezo'Obiang a pris ses fonctions hier. Le nouveau président du Conseil économique et social (CES) a reçu, des mains de son prédécesseur, Georgette Koko, les documents constituant les charges de ses fonctions actuelles. De suite, le natif de Bitam a défini les exigences qui guident le mandat qu’il entame.

Selon lui, trois principaux éléments orientent sa vision. L’ancien directeur de campagne de Jean Ping entend, dans un premier temps, "hisser le CES à la hauteur du moment, notamment par le renforcement de son influence sur les politiques économique, financière, sociale, culturelle et environnementale du Gabon".

Pour l’orateur, il s'agit de renforcer la paix à travers la prévention et la résolution des conflits sociaux. Enfin, comme autre exigence, il est question pour le nouveau président de rendre les avis du CES crédibles.

Du constat fait par le promu, les actions de son institution se sont souvent heurtées à une faible considération par les gouvernants, conduisant ainsi à un désintérêt des populations de cet instrument du développement durable.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.