Environnement/Atelier régional des parlementaires d'Afrique centrale : Mettre fin aux crimes contre la faune

Le palais Léon-Mba a prêté son cadre, hier, aux assises régionales des parlementaires d'Afrique centrale. Lesquelles avaient pour thème : ' 'Mettre fin aux crimes contre la faune sauvage et promouvoir la conservation de la faune sauvage en Afrique centrale''.

C'est le président de l'Assemblée nationale, Richard-Auguste Onouviet, qui a ouvert les travaux. En présence de plusieurs personnalités, parmi lesquelles la chargée d'Affaires de l'ambassade des États-Unis au Gabon, y compris le président de la Fondation du Caucus international pour la conservation (ICCF).

Cet atelier a pour but de renforcer le cadre juridique et politique permettant une lutte plus efficace contre les crimes fauniques. Il fait suite à une série de rencontres déjà organisées sur le sol africain par le ICCF dont la mission est d'encourager les États-Unis à jouer un rôle prépondérant dans la conservation à l'échelle internationale grâce à des partenariats publics et privés ; et à former la nouvelle génération de dirigeants au Congrès américain en matière de conservation.

Si l'on en croit la présidente de la commission de l'Environnement et du Développement durable à l'Assemblée nationale, Angélique Ngoma, il s'agit surtout d'une occasion supplémentaire de renforcer les stratégies et procédures institutionnelles en vue de lutter efficacement contre ce fléau.


SM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.