Coopération Gabon-Rwanda : Le Garde des Sceaux à Kigali

Suite à l'invitation que le président de la République rwandaise, Paul Kagame, a adressée à son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba, le ministre d'Etat, ministre de la Justice, et des Droits Humains, Garde des Sceaux, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, a été désigné pour représenter le chef de l'Etat gabonais à la commémoration du 25e anniversaire du génocide rwandais, qui eut lieu entre le 7 avril et 17 juillet 1994. Le Gabon et le Rwanda sont liés par des liens d'amitié au niveau des chefs d'Etat, mais aussi au niveau de leurs peuples.

Par la présence du Gabon à cette cérémonie, le chef de l’Etat Ali Bongo a voulu, une fois encore, marquer sa détermination en matière de respect des droits de l’Homme. Le génocide rwandais est une négation des droits humains. On estime, en effet, que le génocide rwandais est, après la traite négrière, un des plus grands traumatismes que l’Afrique et l’humanité tout entière aient connus.

L'Organisation des Nations unies a comptabilisé qu'environ 800 000 Rwandais, en majorité tutsis, ont perdu la vie durant ces trois mois. Certaines sources parlent d'un million de personnes ayant perdu la vie de manière atroce.

Le Gabon se sent concerné par l’histoire du génocide rwandais qui le ramène aussi à ce qui reste essentiel et fondamental pour le "vivre ensemble" des populations. Ce qui est essentiel pour une paix durable.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.