Cimaf-Gabon : la cheffe du gouvernement inaugure la deuxième ligne de production

Cimaf-Gabon : la cheffe du gouvernement inaugure la deuxième ligne de production

La Première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a procédé, hier, à l’inauguration de la deuxième ligne de fabrication de ciment de l’entreprise Cimaf-Gabon.

C’était à la faveur d’une cérémonie qui a vu la présence, entre autres, du ministre de l'Économie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga, celui du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya, de l'ambassadeur du royaume du Maroc dans notre pays, Abdallah Sbihi, et de la mairesse de la commune d'Owendo, Jeanne Mbagou.

Cette nouvelle ligne de production vient renforcer le tissu industriel national et offrir aux cimentiers des perspectives de développement de leurs activités commerciales d’exportation, avec une production qui passe à 1 million de tonnes par année contre 600 000 tonnes auparavant. Soit un apport de 70 % de tonnes en plus de la production annuelle. Ce qui représente un investissement de 9 milliards de francs, qui a tenu compte des aspects environnementaux lors de sa phase opérationnelle.

Dans son allocution, l'édile de la commune d'Owendo a salué la matérialisation de la politique de développement du chef de l'État, Ali Bongo Ondimba. Présent dans de nombreux pays, Cimaf se positionne parmi les leaders dans la production du ciment. Son directeur général, Salim Kaddouri, a indiqué que son entreprise a pour ambition d’étendre son développement au Gabon, afin de contribuer à la relance de l’économie nationale.

Le diplomate chérifien a, quant à lui, salué le modèle de coopération sud-sud qui unit le Gabon au Maroc.

Pour sa part, le ministre du Commerce a indiqué que cet investissement participe à l’amélioration des conditions de vie des populations, car figurant en bonne place des chantiers prioritaires du gouvernement. Il a, en outre, invité Cimaf à investir davantage au Gabon et à explorer les potentialités de notre pays dans d’autres domaines.

Après avoir rappelé que l’extension de cette chaîne de production s’inscrit dans la volonté du chef de l'État de favoriser la transformation du modèle économique de notre pays, Rose Christiane Ossouka Raponda a, pour sa part, magnifié l’excellence des relations entre le Gabon et le Maroc.



Cherolle MISSOUKI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.