Au lendemain de la tentative de putsch avortée : Retour à la normale à Libreville

Pour la majorité des Librevillois, les événements survenus dans leur cité, lundi dernier, ne semblent plus n'être qu'un mauvais et lointain souvenir.

AU lendemain de la tentative de putsch perpétrée, lundi 7 janvier dernier, par un groupuscule de dix militaires ayant pris temporairement le contrôle de Radio Gabon, la vie a repris son cours normal à Libreville.

Le visage affiché par la capitale gabonaise, hier, détonnait avec celui de la veille. Tant l'animation était perceptible à plusieurs endroits de la ville, les commerces ont rouvert avec, à la clé, la fin des ruées qu'on a pu observer, ici et là, le jour du putsch avorté.

De même, la circulation avait repris sur les principaux axes. Notamment sur le boulevard Triomphal, totalement interdit à la circulation une bonne partie de la journée, à la suite des événements survenus à la Maison Georges-Rawiri, siège de la Radiodiffusion télévision gabonaise. Bref, Libreville a renoué avec ses traditionnels embouteillages et autres attentes interminables de taxis.

Et pour consacrer un retour définitif à la normale, internet a été rétabli dans la matinée. Ce qui a notamment permis aux Librevillois de renouer avec les réseaux sociaux et aux banques de reprendre le cours normal de leurs activités.

En fait, pour la plupart d'entre eux, les habitants de la capitale gabonaise se sont réveillés encore visiblement secoués par les événements survenus dans leur cité lundi dernier. Et les têtes pleines d'interrogations. D'aucuns n'arrivaient pas à se faire à l'idée que, " des scènes qu'on voit souvent à la télévision aient pu se dérouler sur notre sol ". Du coup, quelque peu "traumatisés" et angoissés, plusieurs Librevillois ont jugé bon de ne pas envoyer leurs enfants à l'école, préférant attendre " l'évolution de la situation et d'y voir un peu plus clair".





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.