Métier : La cartographie ou comment convertir le monde sur une carte

Pour traduire les activités humaines, ou représenter sur une carte des éléments physiques et abstraits tels que les routes, les territoires, les mers, les forêts et le nombre d’habitants au kilomètre carré, on a recours à la cartographie. C’est une personne qui visualise le monde et le convertit sur des cartes.

GENERALEMENT, le métier de cartographe est intimement lié à celui de topographe et de géographe. Pour les dissocier, on parle de cartographe-géographe et des cartographe-topographe. Ils ont tous les deux une mission commune qui est la représentation du monde. Mais ont néanmoins des spécificités.

" Le cartographe-géographe est davantage tourné vers la géographie humaine. Il traduit les activités des populations et réalise des cartes, des images, et des schémas sur des sujets précis telles la répartition de la population, l'espérance de vie etc... Le cartographe-topographe quant à lui a pour fonction d'établir des cartes géographiques en se basant sur des prises de vues aériennes ou satellitaires. Ses travaux ont pour finalité la représentation des reliefs, végétations, forêts, cours d'eau et réseaux routiers.

La cartographie en général a pour but la représentation de la terre ou d’une autre planète sous une forme géométrique et graphique grâce à la conception, la préparation et la réalisation de cartes. C'est d'ailleurs grâce à toutes ces fonctions que certains cartographes disent du métier qu'il est à la fois scientifique, artistique et technique.

"La cartographie est un métier scientifique. Il a des bases mathématiques que le cartographe met en exergue lorsqu'il souhaite déterminer la forme et les dimensions d'un espace. C'est également un artiste dans la mesure où il fait montre d'une grande ouverture d'esprit et de précision lors de la réalisation des cartes. Enfin, pour mener à bien son activité le cartographe fait preuve de technicité dans l'utilisation de ses outils de travail qui sont, entre autres, la photographie aérienne, satellite, ordinateur, impression et diffusion. L'habileté avec laquelle il s'en sert fait de lui un technicien ", Souligne Arnaud Ngonda, cartographe dans une structure de la place.

COMPLEXITÉ ET CONTRAINTE• Précisons par ailleurs que le rôle du cartographe ne se limite pas seulement à cartographier les éléments de la nature. "Il intervient également dans la vie des populations en accompagnant leurs activités. Il peut établir des cartes politiques, des cartes de secteur économique ou culturel, des cartes touristiques (...). Et pour recueillir les informations nécessaires pour la réalisation de ces supports physiques, il se base sur des données statistiques qu'il interprète et présente graphiquement sur du papier ou en images virtuelles qu’il imprime enfin ", précise Julie N, étudiante-géographe.

Au vu de la complexité et des contraintes du métier, il est clair que pour devenir cartographe il faut nécessairement être instruit. " Contrairement aux métiers d’autodidactes, pour s'affirmer dans la cartographie il faut être détenteur d’un baccalauréat de série scientifique. Précisément d'un bac D ou C pour les séries générales et un bac E ou F pour celles dites techniques. Lorsque vous avez un niveau bac plus 2, après une formation de deux ans vous obtenez le grade d’ingénieur dans ledit domaine. La formation au métier de la cartographie est donc universitaire. A ces atouts intellectuels s'ajoute la maîtrise de certains outils graphiques et informatiques indispensables à la conception des cartes de qualité. De manière globale, un intérêt pour les nouvelles technologies est appréciable pour exercer ce métier ", à en croire Arnaud Ngonda.

Autre chose, le métier renferme un grand nombre de risques. En fait, les cartographes passent la majeure partie de leur temps dans des zones accidentées. Pour représenter les cours d'eaux ou les réseaux routiers, il s'exposent aux accidents du travail. Fort heureusement, en dépit de ces risques, la cartographie comprend des grands avantages. Les services du cartographe sont en permanence sollicités. Les secteurs public et privé, les ministères mais aussi les collectivités locales ont toujours recours aux compétences des cartographes pour l'aboutissement de leurs projets. Et même si le métier s’exerce dans l’ombre, au Gabon les cartographes s'affirment dans le secteur de l’habitat, dans certaines structures privées, mais aussi à leur propre compte.


P.M.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon magazine Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.