Logements / Cité 3 dorades (3D) de Port-Gentil : La construction doit reprendre

Le vice-Premier ministre en charge du Logement, Bruno Ben Moubamba, a décidé de retirer la responsabilité du chantier des mille logements de la cité 3 dorades (3D) de Port-Gentil à la Société nationale immobilière (SNI).

Un certain nombre de projets sont à l’arrêt. Cela est incompatible avec le nouvel ordre urbanistique que nous voulons. Avec la Can qui s’amène, il se trouve qu’autour du stade de Port-Gentil, il y a la cité des 3 Dorades. (...) Un projet de mille logements abandonné à cause d’une stratégie financière qui a failli. Personne ne pourra comprendre au Gabon que les gens ont besoin de logements, et qu’on laisse dormir des milliers de constructions dans l’air. Le président de la République et le Premier ministre m’ont nommé pour faire bouger les lignes. Et c’est ce que je compte faire en tant que patriote », a expliqué Bruno ben Moubamba. Lequel confie désormais au Fonds gabonais d'investissements stratégiques (FGIS) la charge du chantier.

Débuté en 2012, et abandonné en 2014 pour raisons financières, près de 26 milliards de francs ont déjà été investis. Le FGIS devra donc, le plus tôt possible, jouer son rôle. L’entreprise adjudicataire a prévu de débuter les travaux fin janvier.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.