Veille sanitaire en Afrique centrale : Le CCR-AC sur les fonts baptismaux

le cadre des activités du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies (Africa CDC) en Afrique centrale, les représentants des neuf États membres, auxquels se sont joints les organismes internationaux, étaient en conclave les 27 et 28 juillet derniers à Libreville.

 

L'objet de la rencontre : procéder au lancement officiel du Centre collaborateur régional de l'Afrique centrale (CCR-AC), l'instance en charge de la veille sanitaire dans la sous-région. Et, discuter de la mise en œuvre des activités y relatives. A savoir : développer un consensus sur les structures de gouvernance et le cadre de collaboration du CCR-AC et élaborer des termes de référence du réseau régional intégré de surveillance et de laboratoire (RISLNET), déterminer les activités de santé publique pour la sous-région, s'accorder sur le rôle crucial des instituts nationaux de santé publique dans la région et des centres d'excellence dans le cadre du (RISLNET). Mais aussi, élaborer des stratégies pour une santé (One Health) dans le cadre du RISLNET en Afrique centrale.

Les échanges ont eu lieu en présence du ministre de l'Égalité des chances, Blaise Louembe, intérimaire du ministre de la Santé. Des échanges qui ont permis de développer un consensus sur les structures de gouvernance et le cadre de collaboration du CCR-AC de la sous-région.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.