Santé : Le lupus, une maladie auto-immune aux multiples visages

Vendredi était célébrée la journée mondiale contre cette affection cutanée chronique dont le nombre est en constate augmentation dans notre pays depuis 2008. En première ligne du combat, l'association des personnes atteintes par cette maladie.

La communauté internationale a célébré vendredi dernier, 10 mai, la journée mondiale du Lupus. Si aucune activité n'a été organisée au niveau national, l'association des personnes atteintes de cette pathologie a par le biais de sa présidente, Armelle Oyabi, profité de cette occasion pour décrire les peines de ces personnes qui, comme elle, sont engagées dans la lutte contre cette affection.

Le lupus est une pathologie chronique, d’origine auto-immune. C’est-à-dire qu’elle s’explique par “un dérèglement du système de l’immunité. Celui-ci est normalement chargé de défendre notre corps contre les agressions externes et internes, mais dans le cas du lupus, l’activité anormale des cellules de défense de notre corps entraîne une agression de différents composants de tous les organes du corps : la peau, les articulations, le rein, le cœur, le cerveau".

Selon les données fournies par le Dr Josaphat Iba Ba, médecin interniste dans le service de médecine A du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), “depuis 2008, le nombre de malades au Gabon est en augmentation constante, avec à ce jour plus un peu plus de 200 cas diagnostiqués et suivis dans les structures médicales de références”.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.