Réforme du Baccalauréat : Haro sur l'instrumentalisation !

Réforme du Baccalauréat : Haro sur l'instrumentalisation !

Alors que l'année scolaire avait très bien débuté, et que les cours se déroulent dans la sérénité, comment comprendre la brusque poussée de fièvre des élèves au sein et en dehors les établissements scolaires la semaine écoulée, au motif d'un projet de refonte de cet examen sanctionnant le fin du cycle secondaire ?

Le monde éducatif est secoué par une soudaine montée de tension quasi généralisée des élèves de divers établissements à Libreville et à l'intérieur du pays. Comme s'ils s'étaient passé le mot ! Ceci à la suite de l'annonce d'un projet de réforme du Baccalauréat. Et du Brevet d'études du premier cycle (BEPC).

Lançant les hostilités, le lycée technique national Omar Bongo (LTNOB), bien que non concerné par cette réforme ne s'adressant qu'à l’enseignement général, a déclenché la fronde au sein de l’établissement. Ce qui a conduit à la paralysie totale des cours dans toutes les classes et même à l’Institut de technologies d’Owendo (ITO). Selon une source policière, ces derniers ont été dispersés alors qu’ils tentaient de faire jonction avec leurs camarades du lycée André-Gustave-Anguilet-d’Awoungou, déjà en ébullition. Au même moment, le même jeudi, le lycée Paul-Indjendjet-Gondjout (LPIG) connaissait aussi une manifestation semblable, entraînant de facto l'arrêt des cours. Les informations véhiculées çà et là ce jour-là ont fait état d'un mouvement de même nature au lycée Gouteyron-de-Gamba, dans l’Ogooué-Maritime…



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.