Lutte contre le VIH-Sida/Atelier de révision des modules de formation des pairs éducateurs : Faire régresser la prévalence chez les jeunes en milieu scolaire

Le but visé étant de parvenir à une meilleure appropriation des stratégies par les pairs éducateurs et, par ricochet, de faire baisser la prévalence du VIH-Sida chez les jeunes.

LE Comité de lutte contre le Sida du ministère de l’Éducation nationale a organisé, mercredi et jeudi derniers, en partenariat avec les agences du système des Nations-Unies (Unesco, Unicef, UNFPA), un atelier de révision des modules de formation des pairs éducateurs. Ces derniers sont des élèves bénévoles, membres des clubs de santé dans les établissements scolaires, dont le rôle est de sensibiliser les autres élèves aux maladies qui les guettent.

Selon les organisateurs, cet atelier a été motivé par un constat : si la prévalence du VIH/Sida tend à baisser auprès des populations adultes au Gabon, elle ne semble pas, malheureusement, régresser chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, avec une moyenne d'environ 1,5 % au Gabon depuis plusieurs années.

Une prévalence du reste évolutive chez les filles de cette tranche d'âge. Soit 2,4%. Alors que chez les jeunes garçons, elle est de 0,4%. D'où la nécessité de revoir les contenus et les stratégies d'approche définis dans les modules destinés aux membres des clubs santé et à leurs encadreurs.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.