Education/Affrontement entre élèves des lycées technique Omar-Bongo et Jean-Hilaire-Aubame-Eyeghe, jeudi dernier : Un acte incivique et rétrograde

Le lycée Jean-Hilaire-Aubame-Eyeghe de Nzeng-Ayong (LJHAE), à Libreville, a été le théâtre, mercredi après-midi, d'une scène de guérilla sauvage. Vers 16 heures, une quarantaine d'élèves du lycée technique national Omar-Bongo (LTNOB) auraient entrepris d'attaquer ce lycée, et de molester tous ceux qu'ils trouvaient sur place.

CELA par vengeance, car un des leurs aurait eu maille à partir avec un élève du lycée de Nzeng-Ayong, des jours auparavant. Les élèves de Capo, comme on les appelle, ont usé pour cela de diverses armes blanches : bâtons, bouteilles, mais également de cocktails molotov pour attaquer leurs adversaires et les bâtiments du LJHAE.

Bilan : de nombreux blessés, dont certains graves, selon des avis concordants, une dizaine d'élèves interpellés, et quelques dégâts matériels enregistrés par l'établissement.

Il faut dire que "l'attaque" de mercredi est intervenue alors que le LJHAE était occupé par les élèves des seules classes de 5e et 4e, du fait de l'enseignement à double-flux pratiqué par les établissements publics. Les assaillants, venus en bus, seraient descendus au rond-point de Nzeng-Ayong, avant de gagner, à pied, le lycée, situé à quelques mètres seulement.


F.B.E.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.