Activités d'"Octobre rose" à Libreville : ''Contre le cancer, il faut se bouger"

Activités d'"Octobre rose" à Libreville : ''Contre le cancer, il faut se bouger"

L’Association pour le soutien et l’aide aux femmes atteintes du cancer (ASAFAC) s'est déployée le week-end écoulé au gymnase du Prytanée de Libreville, dans le cadre des activités de lutte contre les cancers aussi bien féminins que masculins.

Parce que "Octobre rose" n’est pas la responsabilité d’une seule personne, l’Association pour le soutien et l’aide aux femmes atteintes du cancer (ASAFAC) s’est également inscrite dans cette perspective de lutte contre les cancers. Elle a organisé, samedi, du côté du Prytanée de Libreville, une campagne de sensibilisation et d’incitation au dépistage destinée à faire bouger les consciences par rapport aux cancers.

Des tournois d’arts martiaux, la danse, la sensibilisation autour des cancers du sein et du col de l’utérus et celui de la prostate ont constitué les principales attractions de cet évènement. Aussi, Jeanne d'Arc Kong-Ndes, présidente de l’association, a-t-elle rappelé l’importance d’associer la pratique du sport à la sensibilisation. " Nous avons choisi le sport, particulièrement le taekwondo qui a été le plus mis en évidence, simplement parce que cet art martial a la particularité d’être un sport permettant la maîtrise du corps, tout en alliant combat et esthétique", a-t-elle expliqué.



D.O



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.