Cambriolage à Mandji : Des malfrats subtilisent 14 millions de francs dans un magasin

La ville de Mandji, chef-lieu du département de Ndolou, dans la province de la Ngounié, vit, depuis quelque temps, au rythme des vols et autres larcins.

Trois semaines après le casse raté à La Poste locale, des individus non identifiés se sont introduits dans le magasin agroalimentaire connu sous le nom de "Guimenou", au quartier Sangala, dans la nuit du jeudi 19 janvier dernier.

Guimenou étant l'une des plus importantes structures commerciales de la place, les visiteurs indésirables en seraient sortis avec un butin de 14 millions de francs. Saisis par son propriétaire, les gendarmes de la brigade territoriale ont aussitôt ouvert une enquête, qui semble piétiner pour l'instant.

C'est le responsable de l'établissement commercial lui-même, un ressortissant camerounais, qui aurait constaté le vol. Le vendredi 20 janvier, en se levant vers 5 heures, comme à son habitude, celui-ci commence par inspecter son magasin, avant de procéder à son ouverture aux clients. C'est à ce moment qu'il constate qu'une partie du plafond est défoncée.

Première idée qui lui vient en tête : vérifier si les recettes sont à leur place. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Envolés, les 14 millions de francs, qu'il gardait jalousement dans une cachette. Quelques minutes plus tard, il dépose une plainte auprès des services de la gendarmerie. Contre X.


AEE (sur les notes de J. K.)


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.