BURKINA / TERRORISME : La police abat un jihadiste

Il tentait avec des complices de recruter des jeunes à Kilwin, banlieue de Ouagadougou. L'objectif était de les former dans le nord du Burkina ou à l'extérieur du pays. Il a été abattu dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé la police (selon l'AFP).

Hier (samedi) dans l'après-midi nous avons eu la collaboration des populations de Yagma qui nous ont fait comprendre qu'il y avait des tentatives de recrutement de jeunes pour les former dans le nord du pays, afin qu'ils reviennent s'en prendre à nos forces de défense et de sécurité ", a déclaré à la presse le directeur général de la police nationale, Lazare Tarpaga.

La police s'est lancé à la recherche de ces recruteurs " et nous avons débusqué le lièvre (le présumé jihadiste) que nous avons poursuivi. (...) Nous avons essuyé des tirs, nous avons riposté et nous avons touché mortellement celui qui voulait tirer sur nos hommes ".

De nationalité burkinabè, l'homme âgé d'une trentaine d'années était vêtu d'un jean, d'une chemise à carreaux et tenait à la main une grenade offensive et un sac contenant des téléphones portables. Le pistolet automatique avec lequel il aurait ouvert le feu sur les policiers, était à ses côtés.

Selon la police, le jihadiste présumé était à bord d'un véhicule Mercedes, immatriculé au Burkina avec trois autres personnes. Ces dernières ont pris la fuite et sont recherchées.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.