Vingtième anniversaire du Sénat : Georges Rawiri, le pionnier, Rose Rogombé l'intérim de la présidence de la République

Le premier sénateur de Lambaréné a été celui qui a marqué de son empreinte l'institution. Ses successeurs n’ont pas moins, à leur tour, su redorer l'image du Sénat.

LA création du Sénat est née de la volonté de feu Omar Bongo Ondimba d’instaurer le bicaméralisme dans le paysage institutionnel gabonais. Au terme des premières élections sénatoriales, Georges Rawiri accède à la présidence de l'institution le 10 mars 1997. Cette ascension au Plateau lui permettra de mettre en application la vision du chef de l’Etat avec toutes les composantes de son institution.

Devenu président du Sénat à 65 ans, Georges Rawiri aura auparavant occupé diverses fonctions dans la haute administration gabonaise, aussi bien sous Léon Mba, que sous Omar Bongo Ondimba.

René Radembino Coniquet élu en 2006, suite au décès de Georges Rawiri le 9 avril de la même année, est son successeur.

Suite au renouvellement des membres de la chambre des sénateurs, Rose Francine Rogombé, sénateur de Lambaréné, accède, à son tour, au Plateau en 2009, devenant ainsi la première femme à occuper cette prestigieuse fonction. Laquelle, comme ses prédécesseurs, va l'amener à inscrire le Sénat dans l’histoire politique du Gabon. D’autant plus qu'elle a assumé, à la suite du décès du président de la République, Omar Bongo Ondimba, le 8 juin 2009, la fonction de chef de l'Etat par intérim.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.