Forces de défense et de sécurité : Les nouveaux chefs désormais en fonction

Forces de défense et de sécurité : Les nouveaux chefs désormais en fonction

Une cérémonie consacrée à la passation de commandement avec leurs prédécesseurs respectifs a eu lieu hier, au palais de la présidence de la République. La manifestation était présidée par le chef suprême des forces de défense et de sécurité, Ali Bongo Ondimba. Mais dans un premier temps, c'est le nouveau Grand Chancelier des Ordres nationaux qui a été installé dans son fauteuil.

Le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a présidé deux cérémonies hier, au palais du bord de mer. D'abord celle de l'installation du nouveau Grand Chancelier des Ordres nationaux, le contre-amiral Alain Jérôme Mounguet Ingoule. Puis celle de la passation de commandemant entre les nouveaux chefs des corps de défense et de sécurité et leurs prédécesseurs respectifs.

Il s'agit du général de brigade Yves Barrassouaga (gendarmerie nationale), général Yves Ditengou (forces armées), colonel Brice Clotaire Oligui Nguema (garde républicaine), et général de brigade Serge Hervé Ngoma (forces de police nationale).

Il faut souligner que quelques instants plus tôt, ces promus ont prêté serment, conformément aux dispositions de l'article 12 de la Constitution. Lequel dispose en son alinéa 2 : "Avant leur entrée en fonction, les commandants en chef des forces de défense et de sécurité prêtent serment devant le président de la République, selon les termes ci-après : je jure de défendre la patrie et l'Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge, dans le strict respect de ses obligations de loyauté et de fidélité à l'égard du chef de l'Etat, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations dont j'aurai eu connaissance dans l'exercice de celles-ci."

En retour le président Ali Bongo Ondimba a prononcé la phrase suivante : "Je prends acte de votre serment et vous renvoie à l'exercice de vos fonctions."



O'. N.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.