CLR/Célébration de la première édition de la "Journée de la femme célériste" : Les enjeux socio-politiques au menu

LE week-end dernier, au cabaret des artistes, siège du Centre des libéraux réformateurs (CLR), en présence du président fondateur dudit parti, Jean-Boniface Assélé, s'est déroulée la première édition de la “journée de la femme célériste”. Une manifestation parrainée par le ministre en charge des Droits humains, Alexandre Désiré Tapoyo, sur le thème : "La femme garante de la cohésion sociale”.

Cette “journée”, qui sera désormais célébrée au CLR chaque 25 avril, a pour principe directeur : “promouvoir et valoriser la femme célériste”. Cela, à travers le Mouvement national des femmes dirigé par Edwige Andem Obame, par ailleurs maire du 3e arrondissement de la commune de Libreville.

Celle-ci, au nom des autres femmes militantes, a salué, à juste titre, l'initiative prise par leur hiérarchie politique de les honorer à travers l'organisation de cette journée qui s'inscrit désormais dans la durée.

Aussi, au-delà de l’aspect festif, Edwige Andem Obame ajoute que ‘’c’est un moment exceptionnel qui nous permet de mener une réflexion objective prenant en compte les enjeux socio-politiques du moment'’.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.