Programme intégré d’alimentation en eau potable et d’assainissement de Libreville (Piaepal) : 112 milliards de francs pour la capitale gabonaise.

LE ministre de l’Énergie Désiré Guédon a reçu, vendredi dernier, une mission de la Banque africaine de développement, dans le cadre de la préparation du Programme intégré d’alimentation en eau potable et d’assainissement de Libreville.

Du 13 au 25 avril 2015, des émissaires de la Banque africaine de développement (BAD), conduite par El Hadji Amadou Mbaye, ingénieur d’étude en assainissement, ont procédé à l'affinement du projet d'aménagement d'infrastructures d'assainissement. Le coût des travaux est estimé à 112 milliards de FCFA, avec une contribution du gouvernement à hauteur de 28%, soit 30 milliards de francs environ. `

Ce projet axé sur deux volets (eaux pluviales et eaux usées), concerne la construction sur sept cours d’eau, des canaux d'un total de 8,27 km. Il s'agira d’aménager des voies sur berges,(...) de construire des rampes d’accès pour permettre l’inspection des ouvrages et leur entretien. Il faut rappeler que le Schéma directeur d’assainissement des eaux usées et pluviales de Libreville (SDAL), prévoit le déplacement de près de 818 ménages, soit 5726 personnes environ, pour la première tranche quinquennale ( 2016 à 2020) de travaux.


MZM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.