"Programme 3 808 logements" : La SNI réclame 18 milliards

Le directeur général de la Société nationale immobilière (SNI), Hermann Kamonomono, a reçu, le 9 juillet dernier, les entreprises adjudicatrices des marchés dans le cadre du programme « 3 808 logements ».

Cette réunion de mise au point avait pour objectif de faire un état global du programme depuis son arrêt et d’établir les responsabilités de chaque partie et dégager des options de relance.

Dénommée « Opération 3 808 », à la faveur d’une confrontation directe entre la direction financière et technique de la SNI et les entreprises adjudicatrices, cette mise au point a permis d’aboutir, d’un commun accord, à la signature d’une reconnaissance de dette par l’une des deux parties.

Au terme de cette opération, la dette des entreprises vis-à-vis de la SNI, au titre des avances de démarrage, a été arrêtée à plus de 18 (dix-huit) milliards de francs. Le directeur général de la SNI a fustigé cette exécution antipatriotique des projets par les entreprises concernées en relevant plusieurs irrégularités dans la facturation et le suivi des travaux.

A ce jour, la SNI a mis en place une procédure de recouvrement des créances détenues par les entreprises.

Maxime Serge MIHINDOU

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.