Électricité en Afrique subsaharienne : La Banque mondiale dévoile un nouveau plan

Dans un communiqué daté du 27 octobre, la Banque mondiale pense que les compagnies d'électricité peuvent être viables, sans pénaliser les petits usagers.

Actuellement, seul un Africain sur trois a accès à l’électricité. Et cette distribution reste de mauvaise qualité, du fait des infrastructures obsolètes. Nombre de compagnies d’électricité ont donc du mal à maintenir un service fiable et constant.

« Nous ne parviendrons pas à accélérer la marche vers un accès universel à l’électricité sans améliorer la performance des réseaux de distribution. Il est donc essentiel de baisser les coûts de raccordement et de consommation pour les usagers tout en limitant les pertes financières pour les fournisseurs d’électricité », indique Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique.

Cette étude a examiné les rapports financiers des compagnies d’électricité de 39 pays d’Afrique. Si elle met l’accent sur le raccordement au réseau pour l’ensemble des citadins et pour nombre des ménages ruraux, elle souligne également l’importance capitale d’autres solutions comme les mini-réseaux ou les dispositifs hors réseau (énergie solaire) pour assurer l’électrification des zones rurales d’Afrique subsaharienne.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.