Éducation : Rentrée administrative

Comme annoncé il y a un peu plus de deux semaines par Nadine Patricia Anguile Obame, ministre de l’Éducation nationale, la rentrée administrative est effective depuis hier, sur toute l'étendue du territoire national.

Dans la plupart des établissements scolaires publics de Libreville visités, l'heure était aux inscriptions, renseignements et orientations des parents d'élèves, à la consultation de listes de fournitures et d'emplois de temps.

Et même si les mouvements paraissaient timides à notre passage dans certaines écoles primaires, les responsables administratifs et enseignants, eux, étaient toutefois à leurs postes. Henriette Ndala Lendoye, directrice de l'école publique d'Akébé 1 A, a d'ailleurs invité les parents qui traînent encore le pas à inscrire leurs enfants. « La rentrée administrative est belle et bien effective, bien que timide. Les vingt-sept enseignants qui m'accompagnent sont tous présents. Nous avons ouvert les portes de notre école dès 8 heures, avons procédé au nettoyage des salles de classe, à l'affichage des listes de fournitures. La réinscription des anciens élèves a commencé, sauf qu'elle est trop timide », a-t-elle fait savoir.

Ailleurs, le constat n'est pas le même. Au collège Georges-Mabignath par exemple, les parents d'élèves admis en classe de sixième ont pris d'assaut cette structure pour les inscriptions et l'achat de l'uniforme scolaire.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.