Ngounié / Trafic d'ivoire : Opokou, Bouba, Félix et 21 kg de pointes

Interpellés mi-octobre par la PJ, Gabriel Opokou G. (44 ans), et Ibrahim Bouba K. (37 ans) auront à répondre de cette détention illégale d’ivoire. En leur possession 21 kg de défenses d'éléphant.

Sur information d'un indic, les deux complices sont pris en flagrant délit. Ils ne tarderont d'ailleurs pas à reconnaître les faits et livrer un certain Estier Olsen Félix A, le donnant comme principal pourvoyeur .

Recherché, puis arrêté à son tour, ce dernier reconnaîtra partiellement les faits, arguant toutefois que ces pointes d'ivoire auraient été prélevées sur des carcasses d’éléphants. Mais en s'appropriant, puis en cédant les ivoires, moyennant rétribution, Estier Olsen Félix ignorait-il à quoi il s'exposait ?

Pour couronner le tout, Opokou et Koda tenteront de corrompre les policiers. Ils leur proposeront une somme de 400 000 francs. Deuxième délit auquel ils devront répondre.

En attendant leur jugement, les trois mis en cause ont été écroués, ce 14 octobre, à la prison centrale de Mouila. (Paru le 26-10-16)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.