Opération collecte des poches de sang au CNTS, hier : Rendre le sang disponible pour les nécessiteux

En prévision d'une forte demande qui, malheureusement, ne manquera pas de se manifester avec des accidents souvent enregistrés en période de fin d'année, l'Ong Secours Gabonais a organisé une collecte de sang au profit du Centre national de transfusion sanguine.

EN cette période de fêtes de fin d'année où les risques d'accidents sont le plus accrus, l'Organisation non gouvernementale (Ong) Secours Gabonais a, une fois de plus, contribué, à sa manière, à alimenter le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) en poches de sang. C'est là tout le sens de l'opération de collecte de sang organisée hier par cette structure humanitaire au sein de ce service spécialisé du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

Cette opération de collecte a vu une forte mobilisation des hommes en treillis, tous corps confondus, qui ont favorablement répondu à l'appel de Secours Gabonais. Le sang, qui ne peut être fabriqué en laboratoire, reste un liquide essentiel au bon fonctionnement de l'organisme humain. Et dans notre pays, le manque de disponibilité de ce liquide précieux a toujours eu des conséquences fatales dans la prise en charge de certains cas d'urgence.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.