bio-perso-gabon , Paul INDJENDJET-GONJOUT (1912-1990), homme politique : Une République se bâtit | Personnalités gabonaises | L'UNION | L'actualité du Gabon

bio-perso-gabon , Paul INDJENDJET-GONJOUT (1912-1990), homme politique : Une République se bâtit

Pour se construire, une république a besoin de fondations. Et il faut des hommes de conviction pour les poser. Aucun doute que Paul INDJENDJET-GONJOUT compte parmi ceux-ci. Histoire majuscule.

Paul INDJENDJET-GONJOUT / Depuis la coloniale

Né le 4 juin 1912, à Simath, au lac Zilé, Paul INDJENDJET-GONJOUT aura fait l'essentiel de ses études à l'école catholique Saint-Gabriel, puis à l'école Monfort, là même où Léon Mba, Jean-Hilaire Aubame et Charles N'Tchoréré ont été formés. A la fin de son cursus (1928) il entre dans l'administration coloniale, comme écrivain-interprête (1929), avant d'être nommé expéditionnaire-comptable du cadre supérieur de l'AEF (1932). C'est à cette époque que Paul INDJENDJET-GONJOUT va s'engager sur le terrain politique. Le respect des peuples pour fondement et celui de la nation pour objectif, la question coloniale tient une place centrale dans son parcours. Elu conseiller représentatif en 1947, il devient vice-président à l'Assemblée locale du Gabon, puis grand conseiller de la République française. Paul INDJENDJET-GONJOUT accède enfin au Sénat français (1952).

Paul INDJENDJET-GONJOUT / L'engagement

Depuis l'avènement de la Quatrième République (1946), la France a consenti quelques libertés, à commencer par le droit d'association, lequel permet la création des premiers partis politiques. Paul INDJENDJET-GONJOUT a compris très tôt l'importance que devait avoir un parti fort, soucieux de l'unité nationale. En 1953, il fonde le Bloc démocratique gabonais (BDG), sur lequel le Président Léon Mba va s'appuyer pour accéder au pouvoir. Bien implanté dans la zone de Lambaréné, Port-Gentil et Libreville, Paul INDJENDJET-GONJOUT n'entend pas limiter sur influence a ce seul périmètre. Farouchement convaincu que l'unité devait prendre le pas sur le repli ethnique, sa première grande victoire sera l'adhésion de Léon Mba au mouvement. Un véritable coup de poignard pour Jean-Hilaire Aubame (UDSG), lequel pêchait dans les mêmes eaux. En 1957, Paul INDJENDJET-GONJOUT est nommé à l'Assemblée nationale du Gabon, avant de prendre la présidence de l'Assemblée législative, qu'il va occuper jusqu'en 1960. Date à laquelle le président Léon Mba dissout l'institution. S'il ne se représente pas aux élections qui suivent, Paul INDJENDJET-GONJOUT est élu au Conseil économique et social, un poste qu'il occupe jusqu'en 1964.

Paul INDJENDJET-GONJOUT / Les années de conflit

Si leur collaboration a été étroite, ces mêmes années marquent le début des divergences entre Léon Mba et Paul INDJENDJET-GONJOUT. Lorsque les militaires prennent le pouvoir, le 17 février 1964, il répond favorablement à leur proposition de s'engager dans le gouvernement provisoire. Le coup de force échoue, Paul INDJENDJET-GONJOUT est emprisonné. Mais le verdict de la cour, présidée par Aristide Issembé, l'acquitte. " Il n'était pas question pour moi de condamner cette grande figure de notre indépendance ", se justifiera-t-il plus tard.

Paul INDJENDJET-GONJOUT / le terme du parcours

La notion d'honneur et l'intransigeance démocratique ne l'auront jamais quitté, mais Paul INDJENDJET-GONJOUT a certainement perdu de son influence dans l'arène politique. Si le président Omar Bongo le réhabilite un peu plus tard, puis le nomme président de la Cour suprême (1968), le combattant qu'il était a laissé beaucoup de forces. Nommé à la présidence de l'Assemblée nationale (16 avril 1975), puis au poste de Conseiller d'Etat (1980-1990), Paul INDJENDJET-GONJOUT tiendra néanmoins jusqu'au terme ses responsabilités. Au service d'une république, dont il a été l'un des piliers fondateurs, il s'éteint le 1er juillet 1990, sur sa terre de Makengoué. L'oeuvre est accomplie.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.