Prolongation : Les sportifs de haut niveau laissés-pour-compte | Gabon magazine | L'UNION | L'actualité du Gabon

Prolongation : Les sportifs de haut niveau laissés-pour-compte

De retour d'une campagne africaine couronnée par l'or, au Maroc, le taekwondoïste gabonais a percé l'abcès en dénonçant le peu d'intérêt qui lui est accordé depuis deux ans par les instances compétentes. Dans la même situation, l'athlète Ruddy Zang Milama. Ce qui est gênant et incompréhensible, quand on sait que le chef de l'Etat avait décidé de mettre à la disposition une subvention pour les accompagner dans la quête de performances.

TOUS ceux qui ont suivi la conférence de presse d'Anthony Obame, lundi dernier, ont compris une chose : le taekwondoïste gabonais est abandonné à son propre sort. Il n'a aucun interlocuteur du côté de la Fédération gabonaise de taekwondo.

Cette instance n'a plus de bureau depuis 2017, suite à l'annulation de l'élection de Me Davy Mbembo Mouandza comme président, par les instances internationales, qui avaient décelé un certain nombre d'irrégularités tout au long du processus électoral. La gestion de cette discipline au niveau national a été confiée à un Comité de normalisation, dirigé par Samuel Nze, ancien président de cette même fédération.

L'athlète s'est indigné de cette situation: «La Fédération gabonaise de taekwondo n'existe pas. Il y a deux camps. Or, pour prendre part aux compétitions sur la scène internationale, c'est la fédération qui doit inscrire les athlètes. Ce qui n'est pas le cas.»

ABSENCE DES AUTORITÉS. Et le ministère des Sports ? Lui aussi est aux abonnés absents, selon le taekwondoïste gabonais, qui fait allusion à la subvention allouée aux athlètes de haut niveau, sur instruction du président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour les accompagner. «C’est le ministère des Sports qui est en charge des subventions annuelles des athlètes de haut niveau», confirme une source proche du dossier, sous couvert de l'anonymat.

Anthony Obame indique que le dossier y relatif n'a jamais trouvé de solution depuis 2016. Donc depuis deux ans. Maximin Obame, manager de l'athlète, assure que la Fédération et l'agent comptable du ministère des Sports ont été contactés à cet effet. Mais rien n'a été fait. Une information d'ailleurs confirmée par des personnes en service dans ces deux administrations.

Heureusement, comm...

Guy-Romuald MABICKA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon magazine

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.