Lutte contre la pêche illégale : système de surveillance des océans | Gabon économie | L'UNION | L'actualité du Gabon

Lutte contre la pêche illégale : système de surveillance des océans

Selon le site américain Bloomberg, qui rapporte l'information, le Gabon sera doté dans les prochains mois d’un système de surveillance des océans performant, destiné à lutter contre la pêche illégale dans nos côtes, longues de plus de 800 kilomètres.

Cette réalisation sera effective grâce au projet dénommé SkyLight, mis en place par l'américain Paul Gardner Allen, cofondateur en 1975, avec Bill Gates, de la société Microsoft.

Ce projet, toujours selon Bloomberg, est financé à hauteur de 40 millions de dollars (environ 22 milliards de francs) par l’homme d’affaires américain, Paul Gardner Allen. Censé être opérationnel au début de l’année 2018, SkyLight est actuellement en test au Gabon et à Palau, en Italie.

Mis en place depuis plus d’un an, le projet SkyLight consiste à collecter des données à partir d’images satellitaires, d’enregistrements d’expédition et d’informations recueillies par des responsables des dockers. Les images captées permettent ainsi, après analyse, de localiser avec précision les navires ''pirates'' pêchant illégalement dans nos eaux.

Pour le responsable des affaires gouvernementales de la société Allen, Dave Stewart, cette initiative va constituer un sérieux coup de pouce à la lutte contre la pêche illicite au Gabon.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.