Juridictions administratives de Libreville : Un immeuble de 8 étages pour abriter les services | Gabon Culture & Société | L'UNION | L'actualité du Gabon

Juridictions administratives de Libreville : Un immeuble de 8 étages pour abriter les services

Les juridictions administratives de Libreville (tribunal et cour d'appel) viennent d'être dotées d'un immeuble de huit étages destiné à abriter l'ensemble de leurs services.

Occupé jusqu'à un passé récent par le ministère de l'Égalité des chances, le bâtiment rétrocédé hier matin à l'ordre administratif, au nom du chef de l’État, par le ministre d'Etat, ministre de la Justice, Me Francis Nkea, répond ainsi à une demande sans cesse formulée par le Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag) au cours de leurs nombreuses grèves.

Joyau architectural digne de magistrats, selon Lydie Mamiaka, premier président de la cour d'appel administrative de Libreville, manifestation de progrès dans les discussions avec la tutelle, pour Germain Ella Nguema, président du Synamag, cet édifice situé à Batterie-IV, dans le 1er arrondissement, représente, selon le ministre de la Justice, le début d'un programme de construction et de restauration des tribunaux administratifs dans d'autres villes du pays, notamment à Franceville et Port-Gentil.


F.S.L.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.