Pharmacies : Le Sypharga lève son préavis | Gabon Culture & Société | L'UNION | L'actualité du Gabon

Pharmacies : Le Sypharga lève son préavis

A quelques jours de l'échéance du préavis de suspension de service aux assurés de la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) prévue le 10 août, les membres du bureau du Syndicat des pharmaciens du Gabon (Sypharga) sont revenus sur leur décision.

“Après avoir consulté l'ensemble des officines conventionnées, et s'être assuré de l'avancée des opérations de paiement, le Sypharga a décidé de lever le préavis de suspension de service, qui avait été déposé le 20 juillet 2017 et prolongé jusqu'au 10 août 2017”, indique le document.

 

En effet, les membres du Syndicat des pharmaciens du Gabon (Sypharga) avaient décidé, le 23 juillet dernier, à l'issue d'une assemblée générale tenue à Libreville, de la suspension du service aux assurés de la CNAMGS suite à l' accumulation "inquiétante" des impayés auprès de leurs officines. Une dette cumulée de plus de 4 milliards de francs, principalement sur le fonds des agents publics (fonds 2) et des Gabonais économiquement faibles (fonds 3), sachant que la convention qui lie la CNAMGS aux pharmacies précise que les règlements doivent intervenir tous les 15 jours.

“Malgré nos multiples relances auprès de la CNAMGS, la dette ainsi cumulée ne permet plus aux officines d'honorer leurs charges courantes, et aux grossistes importateurs de commander les médicaments à l'étranger", avaient alors déploré les pharmaciens.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.