Journée scientifique : Une mise à jour des connaissances sur la maladie | Gabon Culture & Société | L'UNION | L'actualité du Gabon

Journée scientifique : Une mise à jour des connaissances sur la maladie

La célébration de la journée mondiale du paludisme le 25 avril dernier, a été ponctuée au Gabon, par la tenue d'un symposium scientifique, organisé par le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), pour échanger sur les actualités du paludisme en 2015.

Cette rencontre a enregistrée la participation du gotha scientifique gabonais et ceux venus d'ailleurs traitant de cette endémie. Il s'est agit de " discuter du paludisme au Gabon, de ses aspects épidémiologiques thérapeutiques, des avancées des recherches, mais également ceux de la prise en charge ", a précisé la présidente de la séance, Pr Marielle Bouiou Akotet, chef du département de parasitologie mycologie à l'Université des sciences de la santé(USS).

Pour le Dr Safiou Abdou Razak, Directeur du PNLP, de telles initiatives, a-t-il dit, permettent de mieux mener les batailles restantes. "Sans surveillance on risque de se retrouver quelque part sans le savoir, et le pire c'est qu'on ne pourrait pas redresser, l'on ne sait pas où on en est"

Séduit par un plan d'éradication du paludisme dans les entreprises détaillé par un exposant venu du Cameroun, le directeur du PNLP, a souhaité son adoption au sein d'un maximum de sociétés au Gabon.


F.B.E.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.