Coopération parlementaire : Gabon-Côte d'Ivoire | Gabon politique | L'UNION | L'actualité du Gabon

Coopération parlementaire : Gabon-Côte d'Ivoire

La présidente de la chambre haute du parlement gabonais, Lucie Milebou Aubusson Mboussou, a pris part à la cérémonie inaugurale de cette institution ivoirienne, le 12 avril dernier, à Yamoussoukro capitale administrative et politique de la Côte d'Ivoire. En présence entre autres du chef de l'Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara.

Une première dans l'histoire de la Côte d'Ivoire qui entre dans la grande famille des parlements à deux chambres : le bicaméralisme qui, pour de nombreuses personnes, constitue un gage de stabilité politique.

Toute chose que Lucie Milebou Aubusson Mboussou a tenu à saluer, tout en accordant au président ivoirien le mérite d'avoir œuvré à la mise en place de cette institution. Laquelle, selon elle, constitue un legs précieux de consolidation et de renforcement d'une démocratie apaisée pour les futures générations ivoiriennes.

Pour la présidente du Sénat gabonais, cette chambre du parlement contribue à l'équilibre du système institutionnel. D'autant qu'il joue un rôle essentiel de poids et de contrepoids dans la prise de décision parlementaire. Rôle étroitement lié à sa composition différente de celle de l'Assemblée nationale, en ce sens que les sénateurs sont essentiellement considérés comme des élus territoriaux ou ceux des collectivités locales.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.