Affaires étrangères : Régis Immongault à l'épreuve | Gabon politique | L'UNION | L'actualité du Gabon

Affaires étrangères : Régis Immongault à l'épreuve

Nommé lors du dernier gouvernement ''Issoze Ngondet III'', le 4 mai dernier, Régis Immongault Tatangani a officiellement pris ses fonctions de ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, chargé des Gabonais de l’étranger.

C'était à la faveur d'une cérémonie de passation des charges entre lui et son prédécesseur, Noël Nelson Messone. Laquelle a eu lieu récemment au siège dudit département ministériel.

Occasion pour le ministre des Affaires étrangères sortant (désormais ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles) de féliciter son successeur pour sa reconduction dans l'équipe gouvernementale, avant de lui donner un aperçu des défis qui l’attendent au moment où il prend la tête de ce département si important pour l'Etat gabonais. "Notre pays aura à se prononcer et à consolider sa place de leader africain sur les questions relatives au développement durable et au climat", a fait savoir Nelson Messone à son successeur. Et de poursuivre : ''Il devra également se prononcer sur les questions de sécurité, notamment le terrorisme qui est de plus en plus présent sur le continent''.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique

 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.