Comité monétaire et financier : Conseil national du crédit

Régis Immongault, ministre de l'Économie, a présidé, successivement, le Comité monétaire et financier national et le Conseil national du crédit, vendredi dernier à Libreville, au siège national de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC).

En présence du nouveau gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli. Au programme des membres statutaires de ces deux organismes : passer en revue la situation économique, monétaire et financière du Gabon, au 31 décembre 2016.

De manière globale, a précisé le ministre de l’Économie, il y a une décélération de la croissance, une croissance plus faible de 2,1 %.

Les membres du Conseil national du crédit ont passé en revue le système bancaire gabonais. En dehors des institutions publiques, la situation financière des banques nationales est plutôt solide : «  Elles respectent la plupart des ratios prudentiels. Sur les dix banques gabonaises examinées, sept sont totalement dans une situation confortable », a indiqué le ministre Immongault.

Quant au Comité monétaire et financier, c'était l'occasion de passer au peigne fin les différents agrégats. On note ainsi, au plan des agrégats monétaires, une baisse des avoirs extérieurs nets, nécessaires à la convertibilité de la monnaie et à la fluidité des échanges avec l'extérieur.

Innocent M'BADOUMA

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.