17 000 milliards de francs d’investissements en 50 ans | Gabon économie | L'UNION | L'actualité du Gabon

17 000 milliards de francs d’investissements en 50 ans

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dernièrement, avoir investi près de 30 milliards de dollars (17 000 milliards de francs) dans le secteur des transports en Afrique, depuis sa création.



10h:BAD/Secteur des transports en Afrique




En 50 ans, l’institution a indiqué avoir financé plus de 450 projets à travers l’ensemble de ses pays membres, contribuant au bitumage de plus de 40 000 km de routes.

En ce qui concerne le transport maritime, la BAD s’est investie dans la création, la modernisation et l’agrandissement de 16 ports, tandis que dans le secteur du transport aérien, 30 aéroports ont bénéficié de l’appui financier de l’institution présidée par le nigérian Akinwumi Adesina.

Depuis le premier projet financé par la banque dans le domaine des transports (une route reliant la ville kényane d’Eldoret à la région ougandaise de Timborora), la banque s’est dotée d’une approche holistique visant à accompagner d’autres secteurs connexes afin de renforcer l’efficacité de l’investissement dans le secteur des transports.

« Pour réaliser leur plein potentiel, les projets de transport doivent être complétés par des investissements dans d’autres secteurs de l’économie », estimait la BAD dans le rapport d’évaluation de ce projet initial.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.