Provinces / Port Gentil : Sans domicile fixe

Triste spectacle. Le centre provincial culturel de Port-Gentil était quasi à l'état d'abandon. Désormais, il n'existe plus.

Bien malin qui pourra dire où se trouve désormais le service provincial de la Culture de Port-Gentil. Depuis pas mal de temps, la presse écrite, comme l'audiovisuelle, avaient multiplié les infos sur la vétusté de ce bâtiment. Beaucoup d'encre, beaucoup d'images et de papier, mais aucun résultat. Cette fois, le coup de grâce vient d'être porté. Une branche d'arbre met un terme définitif à la mission du bâtiment. Par bonheur, les habitants des lieux n'étaient pas présents au moment du sinistre. La demeure n'est plus que ruine.

Aux dernières nouvelles, le chef de service a trouvé asile dans les locaux de l'Académie provinciale et ses collaboratrices encadrent les cours d'alphabétisation à la case d'écoute, quartier Ngadi. Situation affligeante, mais qui pourrait trouver une solution. Le dossier est aujourd'hui entre les mains du gouverneur. La plus haute autorité administrative ne peut rester insensible à la situation.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Port-Gentil Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.