LEON AUGE (homme politique) : Que le Parti soit...

Sa maîtrise de la dialectique et son sens aigu des exigences du Parti font de lui l'idéologue du PDG. A moment où le mouvement se construit, Léon AUGE aide à tenir les plans. En toute discrétion. Ainsi se fait l'assise de l'homme et de l’œuvre.

Léon AUGE / Les années de formation

La capacité de synthèse se nourrit de la maîtrise des connaissances acquises. On peut dire que Léon AUGE a reçu une éducation intellectuelle rare. Né le 1er novembre 1929, il fait ses études primaires à Libreville, secondaires, entre la capitale, Brazzaville, Paris, au lycée Turgot et Vanves, au lycée Michelet. Après son Bac, Léon AUGE enchaîne sur des études de maths sup', des classes préparatoires en physique et chimie industrielles, avant de s'intéresser au... droit et aux sciences économiques et sociales.

En parallèle, on notera qu'en 1949, Léon AUGE a fondé l'Association des étudiants gabonais, qu'il va d'ailleurs présider. Il en conservera une grande aptitude au dialogue et au débat d'idées, de même qu'un goût prononcé pour l'activisme.

Léon AUGE / Les années d'engagement

A son retour au Gabon, Léon AUGE s'est déjà résolument engagé dans la voie politique. Il s'est impliqué dans les mouvements de jeunesse du Bloc démocratique gabonais. En parallèle, il est employé au ministère du Travail et des Affaires sociales (1958-1959). L'année suivante, Léon AUGE est promu directeur des Affaires sociales, puis substitut du procureur de la République à Libreville (1961-1963), avant de devenir conseiller à la Cour suprême. A la création de l'Université nationale du Gabon, Léon AUGE est nommé directeur du département universitaire des sciences juridiques, économiques et sociales (1970-1971).

Léon AUGE / La carrière politique

S'il a travaillé au plus près du Parti, Léon AUGE entre réellement en politique un cadre le 24 septembre 1971, lorsqu'il intègre le cabinet du Président de la République comme conseiller spécial. Un an plus tard, il devient haut commissaire à la présidence. Les postes de haute responsabilité vont dès lors s'enchaîner. De 1975 à 1976, Léon AUGE est secrétaire d’État, puis ministre de l'Orientation nationale de 1976 à 1983. Enfin, de 1990 à 1996, celui qui a dirigé l'école des Cadres du parti, devient haut-conseiller à la présidence pour les questions politiques. Une fonction qu'il cumule avec celle de président de l’Institut africain d’études stratégiques.

Pendant près de 20 ans, Léon AUGE aura largement contribué à donner au PDG ses orientations politiques et stratégiques. Et cela de la plus discrète des façons. Personnage secret, diraient certains, que rien ne destinait à la politique, ce travailleur infatigable a laissé sur le plan idéologique sa marque au PDG.

De la même façon, LEON AUGE (homme politique), Léon AUGE quitte en toute discrétion les instances dirigeantes et s'éteint le 21 novembre 2002 à Libreville.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.