Vol aggravé à Franceville : Ecroué à la prison centrale pour cambriolage

Alexis Iwangou, alias Ismaël, Gabonais de 42 ans, n'a pas trouvé mieux, en abandonnant son noble métier de maçon, que de s'adonner au vol. Et cela lui vaut aujourd'hui la prison.

Dans la nuit du 24 mars 2017, au quartier Ayassi, dans le deuxième arrondissement de la commune de Franceville où il réside, Iwangou s'infiltre dans la maison de son voisin, au moment où ce dernier et toute sa famille sont profondément endormis.

La fenêtre de la douche sert de "porte" d'entrée pour le visiteur nocturne. Il est à peu près 3 heures du matin. Toute la maisonnée dormant à poings fermés, Alexis Iwangou peut opérer en toute quiétude. Il va emporter un congélateur, une bouteille de gaz et un réchaud à quatre feux !

L'indélicat sort ensuite tranquillement de la maison avec son butin, en empruntant la porte de la cuisine. C'est seulement à leur réveil que les occupants de la maison visitée constatent le vol.

La police judiciaire est alors saisie par le chef de famille, Hugues Abina, qui dépose une plainte contre X. Une enquête est donc ouverte. Et, au cours des investigations effectuées çà et là, les traces de pieds et d'autres indices compromettants conduisent directement les enquêteurs devant la chambre d'Alexis Iwangou.

Poursuivant leurs recherches, les limiers de la PJ découvrent, à 50 mètres de la chambre du suspect, les effets volés, dissimulés sous de hautes herbes, dans une maison inachevée.

Interpellé, puis gardé à vue, le voleur présumé a reconnu les faits.


N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.