Vente de peau de panthère et pointes d'ivoire : Jules M dans des sales draps

Jules Moundembe, Gabonais de 33 ans, résidant à Mbigou, dans la province de la Ngounié, a été placé, dernièrement sous mandat de dépôt à la prison centrale de Mouila. Il lui est reproché de vouloir commercialiser des trophées d’espèces animales intégralement protégées.

Dans l'optique d'honorer à la commande de son client Paul( une peau de panthère et de pointes d'ivoire d'éléphant), sieur Moundembe se serait rendu au village Miyanga, chez un certain Michima, puis à Kambamongo auprès du chasseur Edgard, qui lui ont fourni les pièces "recherchées".

Au lieu de rendez vous , Moundembe est cueilli à sa descente de voiture, par les agents de la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) informés de cette transaction. En sa possession, une peau de panthère séchée et des morceaux de défenses d'éléphant enfouis dans son sac. Il a aussitôt été placé sous mandat de dépôt à la prison locale par la suite. Laissant en liberté les principaux fournisseurs et le client

A quoi jouent le "B2" et le parquet de Mouila ? En outre, pourquoi ne s'intéresse-t-on pas au client Paul ou à Michima et Edgar, en ce qu'ils seraient les principaux fournisseurs des trophées d'espèces animales ?en violation de la loi en son article 92 du Code forestier. (paru le 10-6-16)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.