Vandalisme au domicile de Jean-Pierre Okias : Le neveu et ses complices aux arrêts

Le jeudi 5 mai, alors que toute la famille du défunt Dr Jean-Pierre Okias est mobilisée dans le cadre de ses obsèques, à Franceville, une bande de brigands s’introduisait à son domicile, sis à Batterie 4, à Libreville, le neveu et ses complices interpellés.

D’après les services chargés de l’investigation, c’est en se présentant aux domestiques comme étant des agents de la sécurité rapprochée de la présidence de la République, que Joe Manix K. 35 ans, le cerveau déclaré de l’organisation, par ailleurs, propre neveu de l’ancien membre du gouvernement, Ben M. 47 ans, et Bled N. 34 ans, tous trois Gabonais vont avoir accès à la résidence de Batterie 4. Leur tâche est d'autant plus facilitée, qu'aucun membre de la famille stricto sensu n'est présent sur les lieux, vu que tout le monde a effectué le déplacement de Franceville, pour la suite du chronogramme des funérailles entamées à Libreville. Le véritable objectif des visiteurs est de s’emparer du coffre-fort de l'ancien collaborateur du défunt président Omar Bongo Ondimba.

Toujours est-il qu'à la suite des investigations menées dans l’entourage du défunt, les agents de la DGR ont mis la main, le 15 mai, sur Joe Manix Ki. Lui qui ne s'est d'ailleurs pas fait prier pour livrer ses complices avec lesquels il est actuellement derrière les barreaux.(paru le 1-6-16).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.