Tentative de viol sur mineure : La "semence" sur le corps de la fillette le trahit

Les viols sur mineurs constituent un véritable cancer social au Gabon. Une fillette de 5 ans, en a fait la triste expérience.

Les faits se déroulent le 1er juillet aux environs de 9 heures. Hortense T. est allée puiser de l’eau à la pompe publique. Rodrigue M. passe par là et propose à la dame de l’aider à transporter les ustensiles à son domicile. Une fois à destination, la maîtresse des lieux se précipite dans la chambre, pour changer la couche du bébé. Elle laisse ainsi T. O. A. N., l’avant-dernière de 5 ans, toute seule au salon avec l’étranger. Sieur M. met à profit ce bref instant pour disparaître avec la fillette dans la nature.

Paniquée, Hortense T. se lance à la recherche de son enfant. Elle surprend Rodrigue M. en train de sortir d’un bosquet avec l’enfant. Les deux présentent des traces de gadoue et d'herbe sur les vêtements.

Les agents de la Police d’investigations judiciaires procèdent à son arrestation. Au commissariat, l'homme nie avoir tenté de violer la fillette. Les examens effectués sur l'enfant atteste le contraire. « Il n’y a certes pas eu pénétration au niveau de l’hymen, mais une petite lésion est toutefois perceptible à cet endroit. Pire, des traces de spermes ont été retrouvées sur le corps de la fillette. Le présumé violeur médite actuellement sur sont sort à la maison d'arrêt de Makokou. (paru le 11-7-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.