Session criminelle d'Oyem : Nkemeyong Ze coupable d'un incendie volontaire !

SEPT ans de réclusion criminelle et 1,5 million de francs de dommages et intérêts. C'est la peine de prison que la Cour criminelle d’Oyem a infligée à Julien Nkemeyong Ze, reconnu coupable d'avoir incendié volontairement la maison de fonctions d'un pasteur de l’Eglise évangélique du Gabon (EEG), au village Evor-Mbile, à 16 kilomètres de Minvoul, chef-lieu du département du Haut-Ntem.

Cet acte, est un crime prévu et puni par l’article 330 du Code pénal. Mais, l'accusé a bénéficié de larges circonstances atténuantes de la part des juges, du fait de son état de santé. Ce jeune homme, âgé d’une trentaine d’années, est victime de troubles mentaux depuis son adolescence.

 

Les faits: dans la nuit du 17 juillet 2012, le pasteur Fortuné N. A, en déplacement au village Allen-Meboum, est informé de l'incendie sur sa maison. Rentré précipitamment, il dépose une plainte à la gendarmerie de Minvoul contre Julien Nkemeyong Ze, aperçu sur le lieu du crime, au moment où le feu s'est déclaré, vers 21 heures.

A la barre, Julien N. Ze maintiendra ses déclarations. Il explique aux juges qu’il s’était introduit volontairement au domicile du pasteur N. A, puis il y a mis le feu, au motif qu’il avait aperçu dans l’une des chambres du presbytère, son matelas et ses deux casiers disparus depuis quelque temps. Un fait jugé inédit par la Cour.

 

Au final, la Cour a infligé sept ans de réclusion criminelle au coupable et 1,5 million de francs de dommages et intérêts. Ce dernier va recouvrer sa liberté le 20 juillet prochain.

 

...

PME

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.